Aux grands maux les grands remèdes

Ce lundi s’annonçait comme un digne successeur de la semaine précédente, humide, venteux, haineux … Un de ceux qui frôlent le grand raz le bol. Et puis la, j ai reçu la plus douce photo qu’il soit  :  celle du nouveau née d’une amie, dormant ses quatres heures de vies … Alors j’ai éteins la radio pour quelques heures et j ai ressortie mon stylos noir  !  Bienvenue V.

image

image

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s